Country Selection Message

Continue Button Label

ANTOINE MOREL DU TEAM MD RALLYE : "L'OPTIMUS DEVRAIT RENDRE LE DAKAR PLUS FUN"

07.12.2020

Antoine Morel participe au Dakar depuis plus de deux décennies. Lorsqu'il s'agit du rallye le plus difficile au monde, peu de gens le connaissent mieux que lui. Bien qu'il ait lui-même participé à l'événement à bord de divers véhicules, Antoine Morel est maintenant à la tête de l'équipe MD Rallye, qui a mis au point le buggy Optimus. En prévision du prochain Dakar, le deuxième en Arabie Saoudite, nous avons rencontré Antoine lors d'une séance d'essais dans le sud de la France.

 

ANTOINE MOREL DU TEAM MD RALLYE : "L'OPTIMUS DEVRAIT RENDRE LE DAKAR PLUS FUN"

Antoine, nous regardons le tout nouvel Optimus Evo 4. Quelle est l'histoire et le concept de cette voiture de course ?

Je participe au Dakar depuis les années 1990. J'ai commencé comme mécanicien, en participant à mon premier Dakar en 1998 sur une moto et plus tard avec des quads sur lesquels j'ai également remporté l'épreuve. Je voulais construire un buggy, alors j'ai téléphoné à Jean-Louis Schlesser et je lui ai dit que j'allais en construire un équipé d'un moteur Honda de deux litres à aspiration naturelle. Il m'a dit que ça ne marcherait pas. J'ai raccroché et je l'ai quand même fait [rires]. J'ai fait équipe avec le pilote Pascal Thomas et le premier Optimus est né. Le nom vient en fait d'un jouet avec lequel mon fils, qui fait maintenant partie de l'équipe, avait l'habitude de jouer. Le Transformateur s'appelait Optimus Prime. J'ai pensé que ce serait un bon nom pour un buggy du Dakar. L'idée derrière l'Optimus est d'avoir un buggy léger qui rendrait l'événement très amusant à vivre. L'Optimus original ne pesait que 900 kg.

 

Antoine, nous regardons le tout nouvel Optimus Evo 4. Quelle est l'histoire et le concept de cette voiture de course ?

Pouvez-vous nous parler des caractéristiques d'Optimus EVO 4 ?

L'Optimus Evo 4 est un Buggy T1 Dakar. Il s'agit donc d'un châssis tubulaire avec une carrosserie en fibre de carbone sur le dessus. Sa propulsion est assurée par un moteur LS3 Chevrolet/GM de 6,2 litres (construit par Lortec) couplé à une boîte de vitesses Sadev à cinq rapports. Il s'agit surtout d'une amélioration esthétique par rapport à l'Evo 3, mais nous avons modifié quelques éléments mécaniques.

Pouvez-vous nous parler des caractéristiques d'Optimus EVO 4 ?

Combien de fois avez-vous participé au bivouac de Dakar jusqu'à présent ?

L'année prochaine, ce sera mon 28ème Dakar. C'est vraiment ce que je suis, et ça coule dans mes veines. Cette année, nous emmènerons pas moins de cinq buggys Optimus en Arabie Saoudite.

Combien de fois avez-vous participé au bivouac de Dakar jusqu'à présent ?

Cette année, le MD Rallye est rejoint par Christian Lavieille ? Quel est son impact sur l'équipe ?

Christian a une grande influence dans l'équipe. L'expérience et les connaissances qu'il apporte permettront à notre équipe de passer à un autre niveau. Ses compétences en matière de réglage d'une voiture se sont déjà révélées inestimables pour nous. Christian a conduit l'Optimus Evo 3 à plusieurs reprises et nous avons beaucoup appris en retour, je ne peux donc même pas imaginer ce qu'il nous apportera à l'avenir.

Cette année, le MD Rallye est rejoint par Christian Lavieille ? Quel est son impact sur l'équipe ?

Qu'est-ce que cela signifie pour vous, en tant que directeur d'équipe, de présenter un buggy rouge Motul dans une épreuve comme le Dakar ?

Depuis le début de ma carrière en Dakar, j'utilise Motul. Il y a toujours eu du Motul dans ma machine, que ce soit une moto, un quad, une voiture ou un buggy. Même si parfois, il y avait un autocollant d'une autre marque sur le côté [rires]. Pour être honnête, je suis honoré de pouvoir emmener cette voiture rouge de Motul au Dakar. Merci, Motul.

Qu'est-ce que cela signifie pour vous, en tant que directeur d'équipe, de présenter un buggy rouge Motul dans une épreuve comme le Dakar ?

Quel est votre objectif pour le prochain Dakar ?

En tant qu'équipe privée aux ressources limitées, nous n'allons même pas prétendre pouvoir suivre le rythme des teams usine. Je pense qu'il est important de fixer des objectifs que nous pouvons atteindre. Auparavant, nous avons réussi à nous classer dans le top 10, et c'est sans aucun doute notre objectif. Une place dans le top 10 serait notre résultat parfait et j'espère que ce sera Christian qui le fera !

Quel est votre objectif pour le prochain Dakar ?
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus