Wählen Sie ein Land, um die Inhalte in Ihrer Sprache zu sehen

Weiter

Dakar : sur les traces de son père au volant d'une Lada Niva Rallye

23.11.2021

Le jour, Romain Grabowski est responsable de la marque Motul. Mais depuis son enfance, il rêve de suivre les traces de son défunt père en participant au Dakar. Son objectif est maintenant fixé sur le Dakar Classic 2022 en janvier où il visera, de manière poignante, à terminer la course que son père a malheureusement dû abandonner 40 ans auparavant. Il sera au volant d'une Lada Niva, la même avec laquelle son père a participé. Voici son histoire.

Dakar : sur les traces de son père au volant d'une Lada Niva Rallye

Romain, vous allez participer au Dakar Classic. Qu'est-ce qui vous pousse à vouloir participer ?

Le Dakar a toujours été un sujet de famille. Quelque chose dont je parlais avec mon père, Denis Grabowski, pendant de nombreuses années. Il était passionné par le Dakar et a participé à trois reprises dans les années 1980. Je me souviens que dans les années 90, quand j'étais gamin, 90 % des livres que nous avions à la maison parlaient du Dakar. J'ai donc grandi dans cet esprit.

Romain, vous allez participer au Dakar Classic. Qu'est-ce qui vous pousse à vouloir participer ?

Parlons de la voiture

Dans le garage, nous avions la Lada Niva d'origine que mon père a utilisée et conservée jusqu'en 2003. Malheureusement, cette voiture a été vendue, mais j'en ai trouvé une vraiment similaire et j'ai commencé à penser à faire le Dakar moi-même. Cela a toujours été un de mes rêves. Il y a des années, j'ai dit "Je dois commencer y penser sérieusement", parce cela ilmplique beaucoup d'argent de de planification. L'année dernière, les organisateurs ont annoncé le Dakar Classic et 27 voitures y ont participé. Immédiatement, une semaine après Dakar 2021, j'avais un nouvel objectif : faire la Classic en raison de mon histoire personnelle avec le Dakar et de la chance de le faire dans la Niva.

Parlons de la voiture

Qu'est-ce que ça fait de faire vivre l'héritage de votre père sur le Dakar ?

L'idée c'est de cocher cette case sur ma liste de choses à faire et de profiter de l'expérience. Mais en plus de cela, mon père a commencé ce projet en 1982 mais il n'a pas pu terminer le Dakar cette année-là à cause d'une panne mécanique. Donc, 40 ans plus tard, mon objectif est de terminer ce qu'il a commencé.

Qu'est-ce que ça fait de faire vivre l'héritage de votre père sur le Dakar ?

Évidemment, votre travail chez Motul vous oblige à être au plus près de l'épreuve, mais avez-vous déjà participé au Dakar ?

J'ai testé la voiture en 2018 au Maroc au Rallye des Pionniers. Cette épreuve était l'équivalent du Dakar Classic. C'était une excellente façon de tester la voiture. Ce sera mon tout premier Dakar en termes de compétition, mais j'y suis déjà allé quatre fois avec Motul, donc je comprends l'esprit du Dakar. Pourtant, ce sera complètement nouveau pour moi d'être sur la ligne de départ.

Évidemment, votre travail chez Motul vous oblige à être au plus près de l'épreuve, mais avez-vous déjà participé au Dakar ?

Le Dakar n'est que dans quelques mois. La pression monte ?

Honnêtement, je commence à m'en rendre compte en ce moment. Jusqu'à présent, les préparatifs ont été plutôt relaxants. J'ai de très bons partenaires qui me soutiennent financièrement et aussi avec des pièces pour la Niva. L'un de mes partenaires, www.tout-le-niva.com, est spécialisé dans l'importation de pièces détachées pour Lada Niva en France et s'est occupé de la préparation de la voiture. Ils travaillent sur la voiture depuis deux mois et 100 % des pièces sont entièrement neuves. RCM, un autre partenaire, a également entièrement restauré le moteur. Je ne me sens pas très nerveux, je vois juste que le départ approche et nous avons encore beaucoup de choses à faire, comme finaliser quelques petites choses sur la voiture et organiser le voyage.

Le Dakar n'est que dans quelques mois. La pression monte ?

Les concurrents du Dakar ont normalement de grands équipages. Quel type de soutien aurez-vous?

Ma petite amie sera en compétition et naviguera à mes côtés. Elle n'a aucune expérience, mais elle avait vraiment envie de le faire. Nous amènerons avec nous deux personnes pour aider à la communication, la mécanique et les pièces de rechange.

Les concurrents du Dakar ont normalement de grands équipages. Quel type de soutien aurez-vous?

Question bête, mais allez-vous utiliser des produits Motul dans votre voiture ?

Il s'agit d'un projet personnel mais parce que Motul est partenaire du Dakar, il sera impliqué. J'utiliserai tous les produits Motul que je peux. Parce que le moteur a été restauré, je peux passer d'un lubrifiant classique semi-synthétique à un 300V entièrement synthétique pour me donner plus de protection contre l'usure pendant la course.

Suivez-les sur Instagram

Question bête, mais allez-vous utiliser des produits Motul dans votre voiture ?