Les éléments sont déchaînés, les pilotes aussi !

03.01.2016

Les éléments sont déchaînés, les pilotes aussi !

Dimanche 3 janvier, la première étape du Dakar 2016 a été annulée en raison des conditions météo, les hélicoptères ne pouvant décoller et assurer la sécurité du rallye. Les 136 motos, 110 autos, 45 quads et 55 camions ont donc rejoint Villa Carlos Paz en empruntant un parcours de liaison. Le mauvais temps a continué à sévir le lendemain. Les organisateurs ont dû cette fois raccourcir la spéciale du jour menant à Termas de Rio Hondo. Les concurrents ont tout de même pu profiter d’un peu plus de 350 kilomètres chronométrés pour dessiner une hiérarchie à nouveau favorable aux équipes soutenues par Motul… même si les cartes ont été largement redistribuées.

Ainsi, le pilote de la Sherco TVS n°20 Alain Duclos a fait forte impression en réalisant le 4ème temps de la spéciale. Né au Mali, où le Dakar a souvent fait étape dans le passé, ce Français âgé de 44 ans se hisse à la même 4ème position au général à moins de 2 minutes du leader. La 10ème place provisoire de Pedrero confirme la compétitivité du Team Sherco TVS Rally Factory et de sa RTR 450. En ajoutant trois Honda elles aussi très véloces, on trouvait lundi soir cinq motos aux couleurs de Motul dans les dix premiers du classement général. Le meilleur représentant du constructeur japonais restait Joan Barreda au 6ème rang.

Dans une catégorie Quad dominée par Yamaha, le pilote du team Rhide South Africa Brian Baragwanath remonte brillamment de la 7ème à la 2ème place.

© 2017 Motul

Changer de pays