72 heures dans la vie du Motul Superfan des 24 Heures Motos !

17.05.2018

Pour la première fois au 24 Heures Moto, un MotulSuperFan a été invité pour l’événement. Robin Giella, un pilote amateur enthousiaste et passionné de sport mécanique l’a révélé !

Être Motul Superfan, c’est exceptionnel, unique, c’est le rêve absolu pour tout fan de compétition moto. Il s’agit de rencontrer des personnalités marquantes, de vivre des émotions fortes en piste et de découvrir des lieux où il est normalement impossible d’accéder. La passion est partout et tout est permis – ou presque ! Le concept du Motul Superfan est né dans l’écrin des meetings de MotoGP, mais l’idée de l’étendre aux 24 Heures Motos a fait son chemin… pour le plus grand bonheur de Robin Giella ! Il nous raconte ce week-end pas comme les autres.

Pour la première fois au 24 Heures Moto, un MotulSuperFan a été invité pour l’événement. Robin Giella, un pilote amateur enthousiaste et passionné de sport mécanique l’a révélé !

Robin et la moto

« A 18 ans, j’ai passé le permis moto mais à cet âge, il est difficile de trouver une assurance pour une machine puissante. Alors j’ai acheté une Yamaha R6 pour piloter sur circuit. J’ai même fait deux courses en Promosport. La compétition c’est génial, quand on se retrouve avec trente autres motos sur la grille, le cœur prend des tours ! J’ai arrêté faute de budget tout en conservant la R6. J’ai terminé mes études par un stage chez BMW Motorrad et j’ai trouvé un travail, ce qui m’a permis de m’offrir une BMW S1000R pour la route début 2018. »

Motul Superfan, mode d’emploi

« La première étape consiste à s’inscrire sur facebook, puis sur le site Motul. J’ai alors reçu un email me demandant de réaliser une vidéo d’une minute, dans laquelle je devais expliquer pourquoi le Motul Superfan des 24 Heures Motos ne pouvait être que moi ! Et j’ai gagné ! Mon programme a commencé vendredi 20 avril, par une rencontre avec l’équipe Motul, les gens d’Eurosport, promoteur de l’épreuve, et de l’Automobile Club de l’Ouest. »

Motul Superfan, mode d’emploi

Un programme de folie !

« Vendredi matin, vêtu de ma panoplie de Motul Superfan (lunettes, casquette, T-shirt), j’ai commencé par visiter les stands des teams d’usine partenaires techniques de Motul, Honda Racing et Suzuki Endurance Racing Team. Puis, j’ai pu faire deux tours de baptême de piste derrière Damien Saulnier, team-manager du Junior Team Le Mans Sud Suzuki, sur une GSX-R 1000 spécialement adaptée. Elle est équipée d’un deuxième guidon sur le réservoir. C’est sensationnel, même et surtout quand on a déjà fait de la piste, car on se rend compte du niveau de celui qui pilote.

 

J’ai aussi eu droit à un tour en bus, toujours avec Damien Saulnier, qui a commenté les spécificités du circuit. Vendredi soir, l’ACO recevait les légendes des 24 Heures, comme les quintuples vainqueurs Alex Vieira et Grégory Leblanc ou le recordman des participations Gérard Jolivet. J’ai pu échanger avec eux, c’était passionnant.

 

Samedi, 8h30, petit déjeuner dans la loge Motul avant la visite du stand des équipes Louit 33 et Honda Racing pendant le warm-up. Ensuite, j’ai visité les locaux de la direction de course, du speaker et la salle de presse. L’effervescence du départ est un moment fabuleux, vécu depuis la piste face aux tribunes pleines et dans une ambiance super électrique ! Le musée et le simulateur moto étaient au menu de mon dimanche matin avant de suivre l’arrivée depuis le parc fermé et la cérémonie du podium dans la salle des trophées. Magique ! D’autant que la course fut splendide.

 

Cette expérience de Motul Superfan Le Mans a ravivé mon envie de reprendre le chemin des circuits. Je viens de vendre la R6 et d’acquérir une Honda CBR1000… comme les vainqueurs des 24 Heures ! Merci Motul !

Un programme de folie !
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

© 2018 Motul

Changer de pays